Parrot Bebop: une com et un support laborieux qui balade ses clients

Comme je  l’évoquais  dans un précédent article dédié aux drones de chez Parrot, ceci ne sont pas exempt de défauts voir de gros dysfonctionnements. Par conséquent, comme de nombreux utilisateurs, j’ai du me rapprocher du support pour faire remonter les divers problèmes rencontrés avec mon Bebop. Capture d’écran  du site officiel, vous constaterez qu’il manque un patin sous le pied… Un pièce qui se détache trop facilement… A noté que sur la vidéo de présentation officiel se sont plusieurs caoutchouc qu’il manque.
Parrot_Bebop_promo_failed00 Les premières déconvenues viennent dès l’ouverture du Bebop qui est livré avec un packging soigné qui annonce clairement un bijou de technologie, un RTF ultra complet. Plus exactement le Bebop est contenu dans une boite sur laquelle est imprimé une série de photo ainsi que des captures d’écran de l’application Freeflight qui sert à piloter le petit drone. En énorme sur l’arrière du carton, nous pouvons observer que de nombreuses info télémétrique sont affichées: Vitesse de déplacement, altitude, précision du GPS,  qualité de la liaison Wifi… Hélas mauvaise surprise après avoir installé l’application, on découvre que la télémétrie n’est pas présente comme laissait entendre le packaging… renseignement pris, cela n’arrivera qu’après une mise à jour … Sur la boite, on peut également voir une fonction « planificateur de vol » qui permet de programmer un vol automatisé pour que le Bebop suive un parcours pré défini à l’aide du GPS… cette fonction non plus n’est pas disponible dès le lancement intervenu fin 2014 bien que clairement indiquée sur la boite et sur le site du constructeur comme le montre cette capture d’écran…

Le pilotage par Waypoint GPS du Bebop qui aurait du être présente et gratuite au lancement
2014.Parrot_Bebop_Flight_Plan_Gratuit
A ce propos Parrot via son blog dédié au Bebop informe les clients des futurs mise à jour. Un bon point au vu du décalage entre ce que le marketing annonce et ce que la technique apporte vraiment (Je n’avais plus connu cette sensation de décalage immense depuis l’air des consoles de jeux vidéo 8 bits qui affichait  un rendu photo réaliste sur la boite et  une bouilli de pixel à l’écran! :p) Bref, après avoir mise en ligne sur le blog une photo du planificateur de vol signifiant son arrivée avec la prochaine MAJ en janvier 2015, finalement cette dernière a été retirée… car cette fonction n’est pas au point dixit le support. Une manière de communiquer bien maladroite quand les utilisateurs de la première heure n’ont déjà pas accès à toutes les fonctions promise un mois et demi après le début de la commercialisation. Bebop_forum_support

Finalement, la fonction FlightPlan aura été attendu 9 long mois avant de débarquer sur Freeflight sous la forme d’une extension vendu 20€ via un achat intégré… Tout simplement intolérable pour les clients de la première heure qui l’attendait gratuitement au lancement.

Heureusement depuis le 18/03/2016, la loi Hamon et plus précisément l’article L211-7 du Code de la consommation prévoit que les défauts de conformité qui apparaissent dans un délai de vingt-quatre mois à partir de la vente d’un bien neuf « sont présumés exister au moment de la délivrance, sauf preuve contraire ». Avec ce dispositif juridique, le problème est considéré comme datant d’avant l’achat du produit. Le client peut ainsi se retourner vers le vendeur, afin d’obtenir la réparation de l’appareil, son remplacement ou son remboursement, sans avoir d’autre chose à démontrer que l’existence d’une non conformité.

Le site « service-public.fr » explique un « bien ne correspond pas à la description donnée par le vendeur (par exemple, la couleur n’est pas la bonne) », ou bien encore un « bien ne possède pas les qualités annoncées par le vendeur ou convenues avec vous (par exemple, une hotte aspirante, présentée comme particulièrement silencieuse, s’avère bruyante) ».

Il est clair que pour les nombreuses raisons évoquées ci-contre, le Bebop 2014 n’est pas du tout conforme à la fiche produit diffusé par Parrot. Vous pouvez lire cet échange sur le forum à ce propos.

Mais ce n’est pas la seule fonction promise qui passe à la trappe. Par exemple, cette fiche produit sur le site de Parrot annonçait clairement que la mémoire du Bebop était extensible. En effet le petit drone n’embarque que 8Go de mémoire interne ce qui peut faire court… Par conséquent le port USB au dos du Bebop devait pouvoir accueillir une clé USB pour stocker photo et vidéo. La mention a été purement et simplement effacé du site après qu’un utilisateur est soulevé le fait que cela ne fonctionnait pas. Bebop_forum_support2 De plus, il s’avère qu’en réalité la fonction est déjà implémentée même si son fonctionnement est aléatoire. Vous noterez également sur cette capture d’écran que le modo du forum Parrot répond à la question sur le bon fonctionnement du Bebop par grand froid indiquant qu’il est déconseillé de l’utiliser avec une température inférieur a zéro. Sage conseil, il est bien connu que l’électronique n’aime pas le froid et que les batteries perdent grandement en autonomie dans ces conditions. Malheureusement Parrot pour démontrer la robustesse de son  engin à basé une partie de son marketing sur sa résistance au grand froid! Comme vous pouvez le voir sur cette capture d’écran prise depuis cette page du blog. Bebop_grand_froid

Un beau spot publicitaire 🙂

Pour ce qui est des conditions extrême, le Bebop semble perturbé par les changements d’altitude. En effet après avoir voyagé par avion ou lors de l’arrivée en montagne, plusieurs utilisateurs ont indiqués que le Bebop devenait incontrôlable et s’envolait subitement plein gaz au lieu de faire l’habituel stationaire à 1 mètre du sol. Le baromètre intégré au Bebop et qui lui sert d’altimètre en mesurant les différences de pression atmosphérique semble être faussé générant ce dysfonctionnement. Malheureusement le support dit n’avoir jamais testé et donc est dans l’incapacité de pré venir les clients de précautions a prendre… Réponse par Parrot.

Bebop_forum_support6

 

Pourtant, si j’en crois ce spot diffusé par Parrot, le Bebop a bien été testé à la montagne^^

Pour continuer le tour du décalage entre les annonces et la réalité sachez que selon votre plateforme (iOS, Android ou Windows) Vous n’avez pas accès aux même fonctions. Ainsi si sous iOS, vous pourrez profiter de la « Drone Academy » qui vous permet de visualiser l’historique de vos vols modélisés en 3D sur Google Earth ce n’est pas le cas sous Android jusqu’à une prochaine mise à jour. Si vous êtes sous Windows l’application Freeflight ne fonctionne tout simplement pas avec le Bebop. Celui-ci n’est pas détecté par l’app. Après avoir pris contact avec le support, j’ai eu pour seul réponse que cette dernière était totalement fonctionnelle sous Windows! J’ai donc réalisé plusieurs essai sur cette vidéo pour démontrer au support que ce n’était pas  le cas et malgré mes relances par mail et les demandes régulières adressés par les utilisateurs sur le forum, aucune réponse…  Très décevant! (surtout qu’après avoir fouillé le forum US, un modérateur affirme le contraire de son confrère Français à savoir qu’il faudra attendre une MAJ (encore une fois) pour que cela fonctionne. A propos du forum officiel, sachez également qu’aucun modo n’a répondu pendant un mois complet… A se demander l’utilité de cet espace…

Désolé pour la bafouille, je dis iOS au lieu d’Android un moment sur la vidéo ^^

Réponse du 04/12/2014

Parrot_Freeflight_Windows

Réponse du 09/01/2014 Après plus d’un mois de silence: le support Parrot déclare que la nouvelle version du 7 janvier fonctionne enfin sur Windows. Je crois sur parole mon interlocuteur, il a peut être une build interne opérationnelle seulement un rapide coup d’oeil sur la fiche de l’appli dans le store montre qu’il n’y a pas eu de MAJ depuis 29/10/2014…  Le client n’a accès qu’à la version 1.4.0.0! Encore raté!

Bebop_forum_support5

Réponse du 10/10/2014 Finalement, le lendemain le support se rétracte, la version n’est pas déployé mais toujours encours de tests… Bebop_forum_support7

10/09/2015 – Les clients réclament encore des nouvelles de la version Windows de Freeflight. Mais la sortie de Windows 10 pendant l’été n’a visiblement pas décidé Parrot à s’afférer à la création d’une App (UWP ) Dommage, lorsqu’on se souvient de l’annonce en grande pompe du partenariat entre Parrot et Microsoft pour accompagner le lancement de l’AR Drone 2.0 et de Windows 8.

Freeflight_Windows

La page produit  du Bebop affiche toujours une info laissant entendre que la version de Windows de Freeflight 3 arriverait bien… un jour…
Freeflight_Bebop_Windows

Si vous êtes amateur de vol en vue à la première personne (FPV), vous n’êtes surement pas passé à côté du fait que le Bebop est compatible avec l’Oculus Rift comme s’en vente Parrot sur cette page de son blog. (mai 2014)

Bebop_Drone_Oculus_rift_fpv

Et bien dans la réalité ce n’est pas du tout le cas comme le déclare le support Parrot sur le forum. Des tests avaient été réalisés par Parrot avec l’Oculus DK1 mais la mise au point ne sera finalement pas faite avant que le DK2 soit finalisé soit dans environ 2 ans. Or Parrot sort un AR Drone tous les 2 ans, le Bebop sera donc enfin de vie à ce moment. (nb: dans tous les fichiers de conf interne, la mention Bebop n’apparaît nul part, l’appareil se nomme AR Drone 3.0)

Bebop_forum_support3

MAJ: 27/11/2015 – Pour le lancement du Bebop 2, la boutique en ligne Parrot affiche un visuel d’un pilote utilisant un Oculus DK2 laissant entendre qu’un an après la première annonce, la compatibilité avec le casque de réalité virtuelle était enfin au point. Que nenni, interrogé sur sa page Facebook officiel, Parrot répond que non… pour le moment.

Parrot_Bebop_Oculus_Rift_DK2

En un an d’intervalle et deux modèles de drones plus tard, la com de Parrot continue sur la même stratégie qui consiste à laisser penser que certaines fonction sont présente alors que non. Une manière de faire peu respectueuse du client et qui pourrait même être pénalement sectionnable par la DGCCRF puisque l’article L. 121-1 du code de la consommation stipule les choses suivantes:

« Une pratique commerciale est trompeuse « lorsqu’elle repose sur des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur et portant sur (…) les caractéristiques essentielles du bien »

Maj: 18/03/2016 : voir ce sujet

Pour terminer cette liste non exhaustive sachez que la plus part des Bebop actuellement sur le marché souffre d’un petit bug: lors des enregistrements la vidéo présente des sauts d’image (non lié à la vibration des moteurs mais à l’algo de correction vidéo puisque vous pouvez  constater le problème moteur arrêté Bebop posé au sol. Dans un premier temps, le support invitait les clients à faire un retour au SAV car il diagnostiquait un problème hardware… avant de finalement déclarer qu’un correctif logiciel arriveraitBebop_forum_support4

Parrot et l’Open Source

Aujourd’hui, l’Open Source est devenu un véritable argument de vente et pour cause c’est la garantie de voir une communauté se fonder autour du produit désireuse de personnaliser, améliorer ou adapter le software à ses besoins. Au vue du petit bijou de technologies qu’est le Bebop imaginer accéder aux sources du Linux embarqué du Bebop et celle de l’application Android qui anime le Skycontroller est une belle promesse que Parrot tient au travers de son site. Le terme Open Source a été repris par toute la presse ainsi que sur les site de ventes en ligne. Mais aujourd’hui, à part un SDK mal documenté et avec des exemples pas vraiment exploitable… aucune trace de la moindre source de logiciels Parrot_Bebop_Open_Source

MAJ: 18/03/2016: voir ce topic
Si vous souhaitez avoir d’autres informations avant de craquer pour le Bebop, vous pouvez consulter ce sujet. Si vous avez des problèmes à remonter sur l’application Freeflight vous pouvez le faire sur ce topic. Enfin pour toute discutions sur le firmware du Bebop c’est par là 😉 Vous noterez que dans cette vidéo des éléments du pied du Bebop se sont fait la malle. ^^

Plusieurs modèles utilisés sur la vidéo, ils ont tous le même problème
Parrot_Bebop_promo_fail Parrot_Bebop_promo_failed03 Parrot_Bebop_promo_failed04

Voler en FPV tout en respectant la législation, oui mais seulement si vous êtes riche…

Il aura fallu attendre la mi juin 2015, pour que Parrot mette enfin à jour la version de Freeflight du Skycontroller de manière à pouvoir voler en double commande, chose obligatoire d’un point devue légal pour réaliser un voler en immersion… Problème, seul les clients disposant de la luxueuse télécommande peuvent s’adonner au FPV… Si vous bricoler un système de FPV par vos propres moyen, Parrot ne vous offre pas de solution technique pour rentrer dans la légalité. Ci-dessous un échange avec Parrot qui nie les possibilités du FPV. (vous pouvez réagir à la suite)

Parrot Bebop FPV

Bebop défaut de conception
Le Bebop 1 souffrait d’un problème de variation brutale d’altitude inexpliquée en vol… Les clients ont en fait découvert que l’altimètre utilisait un capteur  « Pressure sensor (MS 5607) » . Un composant connu pour sa sensibilité à la lumière (éclairement) et aux variations de température. Résultat, les mesures de ce capteur était faussé lors de passage ombragé à un vol en plein soleil.. Parrot n’a jamais proposé de solution, les clients ont donc optés pour un bricolage consistant à démonter le nez et peindre au marqueur noir l’intérieur pour empêcher la lumière du soleil d’interférer.

Au fil des mois, la grogne des propriétaires de Bebop n’a pas diminué. Certains vont jusqu’à créer des fringues pour manifester leur mécontentement en publique.

Parrot_Beop_Tshirt

MAJ 30/06/2015: La drone Academy n’affiche plus les cartes Google Maps… Un problème d’API utilisé par Parrot.

MAJ 19/10/2015: Après pratiquement un an d’attente et avoir fait grincer les dents des clients, Flight Plan: la fonction de programmation de vol automatisé par Waypoints GPS est enfin dispo via un achat in-app à 20€. Légèrement décevant, voir le test ici.

MAJ 23/08/2016: Dispo du pack FPV pour Bebop 2 à 700€ en pack (ou Skycontroller 2+Masque à 350€ seul).
Pour accompagner, le lancement Parrot à mis en place  un nouveau site avec une com à nouveau trompeuse ou l’on peut lire:

BEBOP 2 FPV: JE PILOTE, JE PHOTOGRAPHIE, JE FILME TOUT EN FULL HD ET EN TOTALE IMMERSION

Ce qui est mensonger puisque dans les paramètres au maximum, on choisi une résolution HD Ready (720p) et non Full HD (1080p) comme indiqué sur le site pour ce qui est du pilotage en immersion.

Pire encore, lors de son lancement, l’aile volante Disco ne pouvait enregistrer la vidéo qu’en 720p. Ce n’est qu’à la mi octobre 2016 avec la mise à disposition du Firwmare 1.1.0 que la possibilité d’enregistrer en 1080p a été ajouté. Mais cela ce fait au détriment de la qualité du retour vidéo:

  • Enregistrement en 1080p et streaming FPV en 480p (par défaut).
  • Enregistrement en 720p et streaming FPV en 720p.

Source: forum de support technique Parrot

parrot_bebop2fpv

MAJ 16/11: le pack passe Bebop 2 FPV passe à 499€. Deux mois après la sortie, une baisse de 200€. Résultat beaucoup de client sont encore dans la période de rétractation de 30 jours pour se faire rembourser. Du coup, les clients se font rembourser le Bebop et repartent avec un pack neuf pour 200€ de moins et accompagné du Skycontroller 2… Dur pour la gestion de stock…
Le Disco passe de 1299€ à 999€… Créant une frustration chez les early adopters


La fonction follow me que Parrot avait promis depuis 2014 est enfin arrivée… fin 2016 (plus de détails ici)

MAJ 18/01/2018: Parrot annonce un arrêt de la commercialisation du Disco et les stocks sont liquidés à 299€ soit 1000€ en dessous du tarif de lancement… une chute de prix vertigineuse pour un produit qui n’aura été commercialisé au  final qu’un et demi.

MAJ 17/05/2018:  Pour promouvoir son Bebop 2, Parrot a diffusé une photographie issue d’un Phantom de DJI laissant supposer que l’appareil pouvait produire des images de cette qualité. Une pratique trompeuse qui fait désordre à quelques jours du lancement de l’ANAFI.

Vous trouverez la liste des couacs concernant l’ANAFI sur la page suivante:

Rejoindre la conversation

19 commentaires

  1. Salut,

    J’ai découvert ton blog suite à l’achat du Bebop.
    Moi aussi je cherchais pourquoi ça ne marchait pas sous Windows, je suis arrivé sur le forum de Parrot puis sur un sujet je suis tombé sur un lien menant ici!
    J’ai fait une belle découverte avec ton site, bravo d’avoir dressé la liste des problèmes! D’un coup je me sent moins seul… avec mon Bebop qui fonctionne bien mais quelque peut décevant!

    Parrot manque totalement de professionnalisme dans sa com et au niveau du support!
    Sérieux rien que pour la version Windows il dise tout et son contraire, un grand n’importe quoi…

  2. Salut,

    Également détenteur d’un bebop, je confirme tous ces problèmes et rajoute des problèmes réguliers de déconnexions sur iOS et la fonction atterrissage en cas de déconnexion franchement aléatoire.
    Dernier vol car toujours pas de pièce de rechange dispo…..après une perte de connexion le drone à carrément fait un vol autonome réalisant une plusieurs changement de direction sur plus de 50 mètres avant d’heurter un bâtiment et de s’écraser. Résultat châssis cassé et perte d’une antenne wifi… Enfin pour l’instant car tant que jeeux pas remplacer cela je ne peux pas voir s’il y a d’autres dégâts. Et la aussi après plusieurs semaines de recherche je viens d’écrire à parrot alors j’espère avoir de meilleures nouvelles.
    Bon vol d’ici là.

  3. Bonjour,

    La nouvelle version de FreeFlight3 sur iOS semble apporter de nouvelles fonctionnalités mais toujours pas le « GPS Flight Plan », notifié sur la boite… Décevant ce manque de communication. Aucune info officielle sur cette fonctionnalité (enfin pas trouvée).

  4. Non, effectivement toujours pas… non seulement la date de dispo de cette fonctionnalité n’as pas été donnée mais on ne sait toujours pas si cette dernière sera gratuite ou si sera un achat payant en plus (le terme achat in-app est pour l’instant utilisé…)

  5. Bravo pour cette page formidablement renseignée, merci de tout cela.
    Je débute avec mon Bebop, et votre note est fort utile.
    Bonne journée, je repasserai chez vous de temps en temps

  6. Bonjour!

    je possède le bebop2 et je me demandais si il était possible de désactiver le Gps? Par exemple pour se promener le long d’un chemin dans les bois afin qu’il ne fasse pas un retour home et se crashe dans un arbre en cas de déconnection de la tablette.

  7. Bonjour aux équipes Parrot, j'ai ouvert un nouveau sujet sur votre forum, j'espères obtenir une réponse de votre part 😉

    Posté par GeekMag sur samedi 19 mars 2016

  8. Bonjour,

    Comment proceder precisement pour obtenir une prise en charge sous garantie d’un jumping sumo parrot acheté via priceminister?
    Impossible de trouver le lien précis
    D’avance merci

  9. Nicolas Halftermeyer, directeur marketing de Parrot explique que Parrot produit 50 vidéos par an diffusées sur Youtube depuis 2008 pour promouvoir les produits de la marque.

    https://youtu.be/ZrDt9cT3hoA

    Parrot vient de publier les résultats pour le troisième trimestre.
    Vous pouvez lire le bilan ici mais aussi écouter le podcast qui nous apprend beaucoup de chosesau niveau de la stratégie. Parrot annonce clairement que cette fois la marque va actionner le levier du prix en fin d’année en fonction de la conccurence. Dans quelques jours DJI dévoile l’Inspire 2 et un autre drone, peut être le Mavic S moins cher que le pro… Quoiqu’il en soit pression max sur le marché du drone… Parrot va devoir brader un peu (Allez monsieur Parrot mettez le paquet, genre au moins une offre de remboursement des achats in-app pour l’achat de drones… histoire d’être raccord en terme de fonctions puisque l’intervenant du podcast avance que Parrot est bon là dessus…)… Fidélisez le client en faisant également une offre sur les achats in-app pendant la période des fêtes (moins 50% sur le tarif des achats in app pour au moins s’aligner sur le prix des appli tierse qui font peu ou prou la même chose)

    Drones Grand Public et Objets connectés : Les drones grand public ont généré 23,5 M€ de chiffre d’affaires (40% du CA Groupe / 75% du CA Drones) et les objets connectés 2,2 M€ (4% du CA du Groupe). Parrot a fait état le 23 septembre 2016 d’une forte pression sur les prix du segment milieu de gamme des drones grand public qui a freiné la reprise des ventes sur ce trimestre. Le Groupe a fait le choix de privilégier des promotions ciblées et a continuer de faire évoluer son offre produits pour affuter sa compétitivité.

    4:30min
    Coup dur sur le marché du drone milieu de gamme en plein dans le segment du Bebop 2
    La baisse de prix global du marché était anticipé mais pas l’effet de gamme chez DJI avec son Phantom 3 qui est passé de 1200€ au printemps 2015 à seulement 450$ en septembre a été particulièrment dur à encaisser pour Parrot qui considère ça comme une anomalie sur le marché… et c’est pas terminé car il sera à 340$ chez Wallmart pour le blackfriday.
    Réponse de Parrot: décalage des ventes/ limitation des stocks chez les partenaires pour préparer la mise en rayon de nouveaux produits (lesquels?). Préservations des marges.
    A partir du blackfriday et évènement équivalent dans le monde jusque courrant décembre: baisse de prix pratiqué dont l’ampleur dépendera de la situation conccurentiel. Pour lutter mise en avant des produits existant pour préserver le chiffre d’affaire.
    Début 2017: évaluation des performance commerciale au regard de celles du marché global du drone grand publique. En fonction des choix strétagiques seront fait pour 2017. Parrot se déclare lucide et paré pour réagir!
    Parrot compte vraiment sur le Disco et la gamme de mini drones car il y aurait selon eux une anomalie de marché sur la gamme du Bebop 2. Pour Parrot le prix normal des drones se situe au tarif des Karma / Mavic et ne manque pas de rappeler leur difficulté respective.

    7:00
    Selon Parrot la positionnement résolument grand publique du Bebop 2 commence à porter ses fruits et considère le rapport fonctionnalités / prix comme un atout … Surtout en perspective des drones plus cher et dxit l’orateur tourné vers les sports d’aventures? (really??? je suis pas très en phase avec cette vision du marché…). Parrot compte séduire un nouveau publique visiblement de moins en moins technophile -> ambition elevée. 3 millions de drones GP en 2015 donc il reste de la marge de progression

    17:30min
    18,2 millions de Marketing
    160 personnes sur 266 travail sur les drones grand publique. (ajustable en 2017 en fonction de l’activité)

    25min
    Politique de rabais sur les fêtes de fin d’année car une grosse part des ventes se fait T4

    Drones Pro
    25% du CA de l’activité drone
    Les ventes de drone pro pour l’agriculture sont saisonnières

  10. Bonjour,
    Suite à une chute mon drone clignote vert puis rouge et ne se reconnecte plus. Qq’un peut m’aider ? Merci.

  11. Attention le firmware 4.2.0 pose problème, évitez de le déployer, si vosu faite cette mise à jour, le Bebop 2 risque de partir de travers et se crasher! 🙁
    Décidément Parrot avec le temps, c’est pas comme le bon vin ça se bonifie pas…

  12. Hello,

    Je viens rajouter de l’eau au moulin concernant la médiocrité de Parrot.
    La vie est un éternel recommencement d’erreurs chez Parrot.
    Comme vous le savez le Bebop 2 Power est sorti récemment.
    L’application pour le piloter à été dispo sur Android plusieurs jours après le lancement commercial… Ce qui était déjà moyen quand on claque 700 balles dans un jouet c’est pas pour le laisser dans le carton!

    Les nouveautés de l’application de la version Bebop 2 pack Power bénéficie également au Bebop 2 classique, un très bon point…
    Mais là c’est la catastrophe!

    La nouvelle application chamboule complètement l’interface, introduit de nouvelles fonctions nottament pour régler des limitations paramétrable (ex: vitesse de déplacement en mode sport).
    En déployant la mise jour fournit par Parrot, cela fait une ré-initialisation des paramtères à leur valeur d’usine…
    et là c’est la drame… Les clients affolés évoquent des drones qui se déplacent trop lentement, des Bebop qui ne dépassent plus 30m de hauteur en vol…

    Il en résulte une panique chez les anciens clients et incompréhension chez les nouveaux pensant que leur bebop Power fraichement acquis est défectueux.

    Malheureusement pour les clients affolés, la documentation n’a pas été mise jour (guide de démarrage rapide dans la boite trop succin et base de connaissance non à jour!)

    Elle ne mentionne donc pas les nouveaux modes de vol limitant le rayon d’action ou la vitesse du drone… Là c’est l’incompréhension…
    Naturelement, les clients contactent le support qui répond que tout va bien madame la marquise… Il n’y a aucun bug dans notre logiciel Freeflight Pro 5.0 …
    Mais l’assitance téléphonique semble incapable d’expliquer le pourquoi pourquoi avec la MAJ y a tant de blocages… Alors qu’il s’agit simplement de faire quelques click dans l’interface pour régler les préférences à sa convenance…

    La communauté étant pro active, le bouche oreille aide regler les problemes de réglages…
    Sauf qu’au passage les utilisateurs découvrent de vrai bug! Certains touchant uniquement les nouvelles fonctions et d’autres impactant négativement des points fonctionnant correctement précédemment! (ex le retour vidéo pour le vol en immersion qui devient inexploitable!)

    On se demance comment de tel bug n’ont pas été constatés avant la libération du programme sur le store?
    Ou alors il a été constaté mais comme ça fesait déjà 15 jours que le drone était sur le marché sans son appli, ils l’ont sorti buggés en se disant on corrigera plus tard?

    Et petite cerise sur le gateau alors que le support faisait la sourde oreille et réfutait la présence de bug, voilà que débarque au bout de 2 jours, une version 5.0.1… Corrigeant une première série de bug! (mais il en reste encore!)

    Avec Parrot à chaque sorti de nouvelle version majeur, c’est la même histoire!
    Les early adopters rencontre plein de dysfonctionnement pouvant eller jusqu’à faire crasher le drone (cf le problème de calibration de la 4.2.0)

    Parrot d’un point de vue hardware est à la masse face à la conccurence (DJI Mavic Pro / Spark) et ce qui sauve le constructeur français c’est la qualité de son logiciel… normalement… Sauf qu’encore une fois là, c’est n’importe quoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *